Aug 2019 810 450
5 août 2019

Commentaire financier du 5 août 2019

Aug 2019 810 450

Situation pour le moins controversée dans un environnement de taux négatifs sur l’ensemble des places financières :

Cher lecteur, cher partenaire,

Contexte :

Les taux d’intérêts toujours plus négatifs soutiennent les marchés actions dans un contexte de volatilité relativement élevée. Dans un tel environnement, l’investisseur devra considérer la valorisation des actions qui, d’une manière globale et non seulement aux États-Unis, sont très élevées par rapport à leurs ventes, leurs bénéfices et leurs cash-flows. Dans un tel contexte, la possibilité de voir l’or et les obligations de qualité continuer leur marche en avant est une réalité.

Malgré le travail intense de la Réserve fédérale afin de maintenir le pouvoir d’achat au travers de sa politique monétaire relativement accommodante, l’on ne peut occulter le fait que les matières premières ont subi des revers relativement importants durant ces dernières semaines. Par ailleurs, les valeurs des sociétés, particulièrement sensibles à l’activité économique, se sont comportées de manière décevante. Également, l’indice Dow Transportation est relativement faible par rapport aux autres indices, ce qui ne prévaut pas une situation des plus glorieuses.

Nous avons, bien souvent, soutenu la thèse selon laquelle les marchés ne commençaient pas leur baisse dans un climat d’euphorie. Or, d’après certaines statistiques, l’on constate des ventes importantes d’ETF (fonds d’actions indexés) depuis plus de 3 semaines, ce qui expliquerait les mouvements erratiques vécus ces derniers jours.

On observe d’ailleurs une force relative importante des valeurs défensives et des obligations gouvernementales. Nous restons très sélectifs dans nos choix obligataires en nous dégageant des obligations à hauts rendements au profit des débiteurs corporates présentant une signature de qualité ; à cette démarche, nous continuons de privilégier les actions présentant des rendements élevés, lesquelles constituent une solution de choix aux marchés obligataires.

Revenons rapidement et pour terminer sur le sentiment des investisseurs. Ainsi que nous le précisions plus haut, les ventes d’actions se sont accélérées, ces dernières semaines. Le sentiment des investisseurs professionnels ou privés est donc loin de l’exubérance. Une statistique de la Bank of America nous apprend que l’allocation en liquidité des investisseurs est 5.2% actuellement, soit en dessus de la moyenne des 10 dernières années (4.5%). Serait-ce un signal d’achat, nous ne le pensons pas, mais ce chiffre constitue pour l’investisseur un signe momentanément rassurant.

Nous restons à votre disposition, et reviendrons sur ces sujets dans notre commentaire de début septembre.